« Hedwig & the Angry Inch »
(2006–2009)

Première représentation en 2006 à l’Espace Reuilly (Paris 12) ; octobre et décembre 2006 au Studio Campus (Paris 11) ; janvier 2007 à la Scène Bastille (Paris 11) ; mars 2007 à l’Espace Pierre Cardin (Paris 08) ; du 16 décembre 2008 au 7 novembre 2009 au Sentier des Halles (Paris 02) ; tournée française 2006–2009.

Une comédie musicale de John Cameron Mitchel et Stephen Trask.
Adaptation française : Baptiste Delval, Dan Heching et Guilain Roussel

Mise en scène : Thomas Moulins. Direction artistique : Guillain Roussel.
Direction musicale : Rozen Schtark
Costumes : Patrick Cavalié. Maquillages : Christelle Calmels.
Créations graphiques et vidéos : Baptiste Delval
Son : Gauthier Léon. Lumières : Bastien Gérard

Avec : Matthieu Bonicel (Hedwig), Chem (Yitzhak).
THE ANGRY INCH : Pascal Lajoye (Skszp / guitare), Olivier Mezzradi (Jacek / basse) Alexis Maréchal (Krysztoph / guitare) Sébastien Léonet (Schlatko / batterie)


Accompagnée de ses musiciens venus d’Europe de l’Est, Hedwig revient avec humour et ironie sur son parcours et ses blessures, de l’adolescent contraint de renoncer à sa virilité pour quitter l’enfer de Berlin-Est à l’artiste méconnue, pourtant à l’origine du succès de la rock star Tommy Gnosis. Spoliée de ses chansons et désillusionnée dans la quête de son autre moitié, Hedwig nous entraîne dans son chemin à travers l’Amérique suivant la tournée triomphale de celui qu’elle croyait être son âme sœur. Au-delà de son apparence provocante, Hedwig est avant tout un personnage universel pour qui la quête de soi et la volonté farouche de trouver sa propre identité accompagnent un besoin de reconnaissance. Jouant sans complexe sur tous les registres musicaux avec son groupe les Angry Inch, alliant subtilement la ballade romantique au punk rock et à la country, la touchante Hedwig vous entraîne dans une incroyable épopée rock dont vous ne sortirez pas indemnes !


Spectacle musical non identifié, Hedwig est à la croisée des genres entre one-(wo)man show et concert rock, entre humour et émotion à l’état brut.

Créé en 1995 sur la scène underground de New York par John Cameron Mitchell (Shortbus, 2006 ; Rabbit Hole, 2011) et Stephen Trask, il a su remporter l’adhésion du public et attirer les plus grands (Joey Ramones, Madonna, David Bowie – qui produira par la suite le spectacle à Los Angeles). Le très bon accueil fait par la critique à son adaptation cinématographique en 2001 (entre autres : Prix de la mise en scène et du public au Festival du film de Sundance ; Grand Prix du jury et prix de la critique au Festival du cinéma américain de Deauville), mais aussi le succès de ses productions scéniques à travers le monde pour le plus grand plaisir de ses fans (états- Unis, Royaume-Uni, Corée, Japon, Australie…), ont également contribué à faire connaître Hedwig à un plus large public.

En 2014, le spectacle est repris à New York et interprété pour la première fois depuis sa création à Broadway, au Belasco Theatre. Neil Patrick Harris (How I met your mother) y tient le rôle titre et remporte le Tony Award du Meilleur Comédien Principal dans un musical. La pièce reçoit par ailleurs les prix de la Meilleure Reprise de comédie musicale, Meilleure conception lumière, et Meilleure Comédienne dans un musical. Le rôle d’Hedwig est ensuite repris par Andrew Rannells (The Book of Mormon) puis Michael C. Hall (Dexter).

En France, Hedwig a fait son entrée sur scène en 2006 et a notamment remporté le Prix Coup de Cœur à l’occasion du Festival Ici et Demain organisé par la Mairie de Paris.

Commenter

Veuillez rester poli et respectueux des autres. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.