Spiritueux : quand le marketing nous prend pour des billes

Haaaaa, quel plaisir de boire un bourbon artisanal produit dans une toute petite distillerie du Kentucky, de découvrir un gin basé sur une recette vieille de plusieurs siècles, ou encore de s’envoyer quelques shots d’une délicieuse tequila premium !
Du moins c’est ce que l’on pense : le marketing, si l’on en doutait encore, fait autant de ravages dans le domaine des spiritueux que dans le reste de l’industrie agroalimentaire et s’ingénie à nous emballer des produits médiocres dans de jolies histoires pleines de charmes et d’une authenticité factice.